Se Connecter  |  Rejoindre Le Snal

le mÉtier d'amÉnageur foncier

 

Professionnel de l’aménagement, un métier qui ne s’improvise pas !

L’aménageur, qu’il soit entreprise indépendante ou filiale régionale d’un groupe national, est avant tout un acteur de proximité qui connaît bien le territoire local et ses différents intervenants. Il assure pour et en étroite association avec les collectivités locales :

  • la réalisation de nouveaux quartiers d’habitation,
  • la requalification de friches industrielles, commerciales ou militaires,
  • la restructuration de quartiers anciens,
  • l’aménagement de zones commerciales et de parcs d’activités.

En tant que maître d’ouvrage, l’aménageur adhérent du SNAL assume entièrement le risque financier de chaque opération.

Notre metier

 

Véritable chef d’orchestre d’équipes pluridisciplinaires (architectes, urbanistes, paysagistes, géomètres, bureaux d’études...), il conçoit et réalise les projets d’aménagement destinés à accueillir, in fine, les futurs logements des constructeurs de maisons individuelles, des promoteurs ou des bailleurs sociaux. L’aménageur est un acteur local qui connaît le territoire et aide les collectivités à appréhender efficacement les enjeux de l'aménagement et les procédures associées.

Face aux évolutions législatives, à la complexification du droit de l’urbanisme et à l’importance prise par le droit de l’environnement, la palette de ses compétences s’est considérablement diversifiée et s’enrichit un peu plus chaque jour. Véritable expert anticipant l’insertion des projets dans leur environnement, c’est l’aménageur qui prévoit les dessertes, les réseaux, les espaces de vie, les équipements publics du nouveau quartier et sa relation à l’existant, qui entreprend les travaux, qui commercialise des terrains prêts à bâtir et qui élabore les prescriptions applicables aux futures constructions pour garantir leur harmonie et leur cohérence.

La pluridisciplinarité de l’équipe constituée par l’aménageur lui permet d’apporter des solutions innovantes, variées et adaptées aux besoins exprimés par les collectivités. C’est le cas notamment :

  • lorsqu'une collectivité lui demande de créer les conditions d’une véritable mixité sociale par la mise en place, par exemple, d’une typologie variée de logements (locatif social, intermédiaire, accession, investissement locatif...).
  • lorsque l’aménageur participe à la conception de nouveaux quartiers en renouvellement ou en extension pour répondre à la diversité des besoins en logements et assurer la promotion de la qualité du cadre de vie.
  • lorsqu'il est appelé à requalifier des friches industrielles, commerciales, ou militaires.
  • lorsqu’il participe au financement des équipements publics ou réunit les conditions d’une mixité fonctionnelle pérenne (logements denses, commerces de proximité, maisons médicales, résidences-services, aires de jeux, écoles, jardins partagés...).
  • lorsqu'il répond aux objectifs de développement durable ou à des exigences de qualité architecturale et paysagère.

L’aménageur est bel et bien devenu au fil des années un partenaire des collectivités, notamment lorsqu'il accompagne les élus à satisfaire leurs ambitions politiques pour leurs territoires, et un maillon essentiel de la chaîne du logement en France.

Et même si les projecteurs des médias sont souvent braqués sur les très grandes opérations en cours de construction, il ne faut pas oublier que ce sont sur des territoires moins emblématiques que l’effort de construction est depuis des années le plus important et que les véritables artisans de l’aménagement interviennent le plus souvent.

 Aménager, c’est :

  • analyser les conditions foncières, techniques, financières, administratives, juridiques, fiscales et commerciales de réalisation d’un projet
  • mettre en place les compétences nécessaires pour répondre aux objectifs sociaux, économiques et environnementaux des opérations en s’entourant d’une équipe pluridisciplinaire
  • mener dans le dialogue et la concertation l’analyse initiale et les études préalables des projets
  • concevoir le schéma d’aménagement sur la base du programme défini par la collectivité en prenant en compte les spécificités du site et le contexte des opérations
  • assurer la maîtrise foncière des opérations
  • réaliser les travaux d’aménagement, les espaces et les équipements publics (espaces verts, écoles, crèches, …) en respectant les contraintes des sites et en satisfaisant les objectifs de développement durable des territoires
  • commercialiser les terrains à bâtir à des particuliers qui feront construire leur maison individuelle et les droits à construire à des professionnels (promoteurs, bailleurs sociaux) en veillant à la qualité architecturale, paysagère et environnementale des réalisations
  • optimiser la gestion des opérations (délais, procédures, coordination des intervenants, communication).

Les opérations d’aménagement peuvent être de toutes tailles : du lotissement de quelques terrains à bâtir à l’opération de plusieurs centaines de logements. Elles sont réalisées sous forme de permis d’aménager ou de zone d’aménagement concerté (ZAC).

 

 

 

linkedin Viadeo

Les cookies sont de petits fichiers texte déposés sur votre ordinateur. Certains cookies sont en place afin que le site fonctionne correctement, pour cette raison, nous avons peut-être déjà mis quelques cookies sur votre machine. Ils nous permettent également de vous donner la meilleure expérience de navigation possible et nous aident à comprendre comment vous utilisez notre site.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour analyser le trafic de notre site.

En savoir +
X