Actualités

 

Retour sur le colloque de l’Alliance HQE

 

L’Alliance HQE a organisé le 16 mai à Lyon, en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, sa rencontre annuelle. Au programme cette année : « L’innovation collaborative au service des transitions du bâtiment et des quartiers ». À cette occasion Xavier Fromage, Président de la Chambre Rhône-Alpes du Snal, a participé à l’une des tables rondes «Aménagements et quartiers durables où en sont les pratiques, comment accélérer le mouvement ? ». Il revient sur ce moment fort.

 

 

 

Quant est-il des pratiques d’aménagement, sont-elles aujourd’hui plus durables ?

Oui, indéniablement, même si la sensibilité du grand public n’en est qu’aux prémisses. Sans prise de conscience des élus locaux et sans l’impulsion du législateur au travers notamment des lois SRU et Grenelle, nous aurions eu du mal à démocratiser la démarche. Aujourd’hui, nous sommes capables de proposer des solutions en faveur d’un aménagement éco-responsable.

 

Les aménageurs ont adhéré facilement à cette démarche responsable…

Effectivement, car nous avons un rôle stratégique. Un bâtiment ne peut être écologique que si l’aménageur adhère aux principes du développement durable dans la conception des formes urbaines. Mais il faut aussi que la clientèle soit gagnante et mesure le bénéfice d’une optimisation du coût du terrain à bâtir par le choix d’éco-matériaux alternatifs.

 

Comment accélérer les transitions environnementales ?

Pour l’heure, nous en sommes encore à un stade expérimental qui ne demande qu’à se généraliser. Pour y parvenir, il faut d’abord s’attaquer à la cherté du foncier pour ne pas alourdir le bilan financier des opérations et garantir la qualité de l’espace public et de nos aménagements.

 

On parle de labellisation de la profession : y êtes-vous favorable ?

Je suis sensible à la démarche HQE, mais attention, ce n’est pas un label mais une certification qui assure la mise en place d’une organisation structurée et valide les bonnes pratiques pour sécuriser le volet « durable » des opérations d’aménagement.
Mais cela ne répond à mon sens que partiellement à la nécessite de consacrer la profession d’aménageur. Nous exerçons un métier à part entière qui mériterait d’être valorisé en tant que tel.

 

linkedin Viadeo

Les cookies sont de petits fichiers texte déposés sur votre ordinateur. Certains cookies sont en place afin que le site fonctionne correctement, pour cette raison, nous avons peut-être déjà mis quelques cookies sur votre machine. Ils nous permettent également de vous donner la meilleure expérience de navigation possible et nous aident à comprendre comment vous utilisez notre site.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour analyser le trafic de notre site.

En savoir +
X